• Contactez-nous
  • Déposer un film
  • Espace presse
  • Rhinédits
  • En vous identifiant à l'aide d'une adresse e-mail et d'un mot de passe, vous pourrez découvrir gratuitement l'intégralité des collections de MIRA, conserver un historique de vos recherches et de vos séquences favorites !

    MIRA s'engage à ne pas transmettre vos données personnelles à des tiers. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à l'inventaire du patrimoine cinématographique alsacien. Les destinataires des données sont l'association MIRA. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à : Association MIRA - 7 rue des Alisiers 67100 Strasbourg. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Déclaration CNIL n°1767467v0

    Votre courriel
    Votre mot de passe

MiraMIRAMémoire des Images Réanimées d'AlsaceUne cinémathèque numérique

Actualités
      • Hommage à Germaine Dulac #1

      • Mardi 08 mars 2022 à 19h, L'Aubette 1928

      • Ciné-concert : Le cinéma de " la vie intérieure "
        En partenariat avec les Musées de la Ville de Strasbourg
      • Hommage à Germaine Dulac #1
      • « Le cinéma est merveilleusement outillé pour exprimer ces manifestations de notre pensée, de notre cœur, de notre mémoire. » Germaine Dulac

        Ciné-concert en l’honneur d’une figure incontournable du cinéma d’avant-garde et pionnière dans bien des domaines : journaliste, réalisatrice, poétesse, surréaliste et militante féministe. La Souriante Madame Beudet (38 minutes – 1922) est souvent présenté comme le premier film féministe précurseur du « female gaze » et emblématique, par ses recherches formelles, du 7e art naissant. La projection est suivie d’extraits du « Cinéma au service de l’Histoire », montage d’actualités tournées entre 1905 et 1935, qui témoigne pour sa part de la sensibilité politique et pacifiste de la réalisatrice face aux évènements de son temps.

        Film présenté et commenté par Clément Lafite, archiviste film à la Cineteca Nazionale du Centro Sperimentale di Cinematografia (Rome). Il a auparavant travaillé avec Ciné-Archives (Paris) et EYE Filmmuseum (Amsterdam) où il a été chargé de la reconstruction du film Âmes de Fous (Germaine Dulac, 1918), projet réalisé en partenariat avec la Cinémathèque française. Il a en outre collaboré avec Light Cone (Paris) en tant que directeur d’ouvrage pour la publication de l’essai inédit de Germaine Dulac Qu’est-ce que le cinéma ? (2019) (co-dirigé avec Tami Williams), ouvrage récompensé Prix du livre Cinéma 2020 par le CNC.

        Accompagnement musical du film par Rémi Boos, pianiste, compositeur et arrangeur
         

        Proposé dans le cadre de la programmation des Musées de la Ville de Strasbourg « Une femme, un destin ».
        Entrée libre dans la limite des places disponibles. 

         

        MIRA et l’Aubette 1928 s’associent pour faire revivre les films de Germaine Dulac, deuxième femme après Alice Guy à être reconnue comme réalisatrice. Le 27 février 1930, dans la salle du Ciné-bal de l’Aubette, elle venait offrir aux Strasbourgeois « la toute première vision de ses plus beaux films » en répondant à l’appel d’un ciné-club, Les Amis du Cinéma. Dans ce lieu créé par trois artistes des avant-gardes, Theo van Doesburg, Sophie Taeuber-Arp et Hans Arp, deux modernités se rencontraient : celle de l’abstraction et celle du cinéma de Germaine Dulac. Lors de cette séance, elle présentait quatre films : La Souriante Madame Beudet ; La Coquille et le Clergyman, d’après un scénario de Antonin Artaud ; L’Invitation au voyage et Disque 957. 

        MIRA et l’Aubette 1928 ont voulu rendre hommage à cette pionnière du cinéma disparue il y a quatre- vingt ans, en proposant un cycle de trois soirées exceptionnelles. Le public découvrira ses chefs- d’œuvres du cinéma muet mis en musique et mis en contexte par des spécialistes de l’auteure. L’occasion sera également donnée de projeter Le Cinéma au service de l’Histoire remarquable film de montage d’actualités retrouvé à Colmar et réalisé en 1935 alors que Germaine Dulac dirigeait, chez Gaumont, le nouveau magazine France-Actualités- Gaumont. Film de création, c’est aussi un film militant, défendant les principes démocratiques et la paix contre la montée des totalitarismes.


        Odile Gozillon-Fronsacq et Barbara Forest

         

         

         

      • Publié le 20/02/2022

31, rue Kageneck 67000 Strasbourg | Tél. 03 88 22 03 32 | www.miralsace.eu | contact@miralsace.eu
powered by diasite | designed by yurga.fr

Recevez la newsletter | Se désinscrire | Mentions légales