• Contactez-nous
  • Déposer un film
  • Espace presse
  • Rhinédits
  • En vous identifiant à l'aide d'une adresse e-mail et d'un mot de passe, vous pourrez découvrir gratuitement l'intégralité des collections de MIRA, conserver un historique de vos recherches et de vos séquences favorites !

    MIRA s'engage à ne pas transmettre vos données personnelles à des tiers. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à l'inventaire du patrimoine cinématographique alsacien. Les destinataires des données sont l'association MIRA. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à : Association MIRA - 7 rue des Alisiers 67100 Strasbourg. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Déclaration CNIL n°1767467v0

    Votre courriel
    Votre mot de passe

MiraMIRAMémoire des Images Réanimées d'AlsaceUne cinémathèque numérique

Images à la une
      • Un été de labeur

      • Une sélection de Marion Brun, documentaliste audiovisuelle
      • Septembre. La rentrée des classes est imminente. L'été vient de s'achever et avec lui les vacances, mais pas seulement. Les mois estivaux sont aussi et surtout synonymes de travail au champ pour les agriculteurs, en particulier en Alsace, terre rurale et agricole notamment pour la vigne, le houblon, le chou à choucroute, le tabac ou les céréales. Tous ces aspects sont bien représentés dans les fonds MIRA, mais cette fois, penchons-nous plus particulièrement sur les fourrages, puisque les séquences poétiques liées à la fenaison semblent faire le bonheur de nos filmeurs.

        De la fin des années 20 aux années 60, les pratiques semblent n'avoir que lentement évoluées. Elles sont même parfois très similaires, si l'on compare l'incroyable extrait tourné à Strasbourg par Paul Schwebel à celui tourné dans le Ried près de vingt ans plus tard par Pierre Schmidt, à un moment où les cultivateurs commencent à se tourner vers une pratique plus nouvelle et raisonnée. Toutefois, l'utilisation des animaux de trait est encore largement répandue dans la région, d'où l'importance de continuer à récolter le foin nourricier. Cela bien que dès les années 50, on constate que les agriculteurs alsaciens cherchent à se moderniser en s'équipant de matériel agricole motorisé qui servent notamment au fauchage et à la moisson comme le montre la séquence du film de promotion des services agricoles du Bas-Rhin "Vive le progrès", tourné par Armand Gerber. 

        Ces séquences sont aussi l'occasion de mettre cette pratique estivale en scène, parfois en faisant participer exceptionnellement la famille de nos opérateurs, issue d'un milieu plutôt aisé, aux tâches agricoles, plus ou moins sérieusement. Cela semble être le cas dans les très belles séquences tournées par Robert Lehmann et Ernest Weber. 

      • Films en lien

31, rue Kageneck 67000 Strasbourg | Tél. 03 88 22 03 32 | www.miralsace.eu | contact@miralsace.eu
powered by diasite | designed by yurga.fr

Recevez la newsletter | Se désinscrire | Mentions légales