Presse

La dernière séance industrielle

L’association MIRA et le cinéma Le Royal de Rothau invitent à une séance de cinéma « comme dans le temps » : entracte et friandises, mais surtout images d’archives et films d’actualités des années 50-60, dont un sur l’industrie textile locale défunte.

Il fera bon de se remémorer l’odeur de la poussière, de la graisse de machine et du bruit infernal des métiers à tisser, vendredi soir, à Rothau. Le tout dans une salle de cinéma, équipée en numérique depuis l’été dernier. (...)

Sauveurs d’images

(…) Vendredi 16 novembre prochain, à 20h30, au cinéma Le Royal de Rothau qui s’est associé à l’association Mémoire des Images Réanimées d’Alsace (MIRA), présentera un programme peu ordinaire. Il diffusera, comme autrefois, les actualités INA des années 50 et 60 en Alsace et dans la vallée. En seconde partie, un film muet d’une cinquantaine de minutes, pour l’essentiel en noir et blanc, et quelques instants en couleurs seront proposés aux cinéphiles. (...)

L’opération de sauvegarde des films amateurs alsaciens

« L’association Mira est intéressée par les films qui sommeillent dans vos placards : le temps passant, ces images quittent la sphère intime pour raconter une histoire collective.

Ils sont victimes des déménagements, voués à la poubelle quand vient l’envie de faire du vide : ce sont des films en formats 8, super 8, 9,5 16 ou 17,5 mm, devenus illisibles depuis que l’appareil qui les faisait vivre les a précédés à la déchetterie. Au mieux, on les enfouit au fond d’un nouveau placard, et l’on considère que ces souvenirs éteints ne possèdent qu’une vague valeur sentimentale. Et l’on se trompe, assurent Christiane Sibieude et Odile Gozillon-Fronsacq. » (...)

Du Hansi sur grand écran

« Les 27 et 29 novembre, Mira fera connaître son action en organisant la projection du film « Mon village », réalisé en 1920, d’après Hansi, par le dessinateur de Bécassine. »

« La semaine prochaine, l’association Mira lancera médiatiquement son projet de sauvegarde des films amateurs en proposant, au cinéma Odyssée de Strasbourg, la projection d’une curiosité cinématographique : un film intitulé Mon village, comme l’œuvre de Hansi dont il s’inspire, et réalisé en 1920 par le dessinateur de Bécassine, Joseph-Porphyre (sic) Pinchon. » (...)

MIRA cherche des films inédits sur l’Alsace

« L’association MIRA – Mémoire des Images Réanimées d’Alsace – lance un projet qui a pour but de sauver de la destruction les films inédits concernant l’Alsace. Les films inédits sont des films en dehors des circuits télévisuels ou commerciaux : films de famille, films institutionnels, films anciens sortis des circuits de distribution… Ils sont particulièrement menacés car, contrairement aux photos, toujours consultables, ils deviennent inaccessibles dès lors que leur projecteur est tombé en panne. Or ce sont des documents extrêmement importants pour l’histoire de la région et des témoignages inestimables pour l’étude de la mémoire collective (...)

Pages