Presse

Réanimer les images du passé

L’association MIRA a inauguré son nouveau bureau à la Maison de l’Image, rue Kageneck à Strasbourg. Avant la création d’une cinémathèque d’Alsace.



Au départ, il y a la rencontre et la passion commune de deux femmes pour les images du passé. Odile Gozillon-Fronsacq avait axé sa thèse sur les images de l’Alsace de 1896 à 1939 et avait été en mission aux Archives départementales du Bas- Rhin pour engranger des films amateurs. «Moi, je suis une passionnée de cinoche», résumait Christiane Sibieude, la présidente de l’association MIRA, Mémoire des Images Réanimées d’Alsace. (...)

Mira : première étape vers une cinémathèque d’Alsace

capture_decran_2016-04-11_a_12.08.54.pngL’association Mira, dont l’ambition est de sauver les films amateurs alsaciens, dispose désormais d’un bureau, à Strasbourg. Elle y voit un premier pas vers son but ultime : la création d’une cinémathèque régionale.

L’association Mira (Mémoire des images réanimées d’Alsace) gagne en consistance. Ceci peut se mesurer très concrètement, puisque Mira possède à présent un bureau, inauguré le 15 novembre dernier : il est situé à la Maison de l’image de Strasbourg, qui héberge déjà, notamment, le bureau régional de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina). (...)

Pages